Touken Komachi





Katana, Shirasaya
Mumei attribué à MIYAMOTO Kanènori
[ Signature ] omote : sans signature ura : -
[ Taille ] Longuer de lame 65,5cm (2 shaku 1 sun 6 bu 1 rin), sori 1,1cm (3 bu 6 rin), moto-haba 3,00cm, moto-kasane 0,64cm, saki-haba 1,99cm, saki-kasane 0,32cm, mekugi-ana(trous) 3, poids de lame 543,5g , longueur de shirasaya 93cm
[ Période ] Meiji "明治"
[ Province ] (prefécture) ] Tokyo "東京"
Kanenori

[ Caractéristiques ]
Forme: Shinogi-zukuri. Iori-mune. Mihaba et kasane sont tous deux ordinaux. Sori peu profond attaché. Chû-kissaki de forme plus ou moins étendue.
Nakago: Suri-age. Les Yasurimes sont des kiris. Saki est le kiri. Trois trous
Gravure Horimono: sur les côtés omote et ura, il y a des bô-"hi" avec des so soé-"hi".
Jigane: Ko-itame-hada bien grainé. Partie par partie, Itame-Hada mélangé. Jinie attaché. Chikei est apparu.
Hamon: Chû-Suguha. Nioi-Kuchi est distinctif. Ko-gunomes et ko-chô-ji mélangés. Nezumi-ashis est apparu. Il y a des changements dans la forme de l'uchi-noké.
Boushi: Il coule dans notare peu profond. Ensuite, il tourne dans komaru dans un peu d'âge tsuki. Saki a un petit haki-kake.

[ Surligner ]
La signature rouge pâle sur le nakago est difficile à lire à l'œil nu. Dans les registres du tôrokushô et du certificat, aucune signature mumei. En imagerie photo couleur, on peut les lire comme "國 吉" du côté de l'omote, "光 □ ︎ (花押)" du côté de l'ura de nakago. L'épée est magnifique comme l'épée kotô mais on peut observer sa jeunesse. C'est une attribution consentante à MIYAMOTO Kanénori. La jigane au goût profond et le hamon calme sont si bons.

MIYAMOTO (ou surnom SUGAWARA) Kanénori est né en tant que deuxième fils d'un brasseur dans le village de Ô-kaki Takeda, comté de Hôki (actuelle ville d'Ô-kaki Kurayoshi) à Tenpô 天保 1 (1831). Il avait l'intention de créer des épées. Dans Kaei 永 3, il devint l'élève de YOKOYAMA Sukekane. Il est devenu forgeron engagé de Chiba-no-suke ARAO, le principal mandataire d'Ansei 3 (1856). Il offrit son épée à Kômyô Ten-nô (la même année). Dans Keiô "応" 3 (1867), il était intitulé Noto-no-kami "登". L'année suivante, il accompagna avec Arisugawa-no-Miya la maison du prince impérial, créa les épées au camp avant. Après SANJYÔ Munechika, il visita et resta Inariyama Tsurugi-ishi, puis créa le tachi de Meiji Ten-nô, offrant des épées du sanctuaire Inari-sha et d'autres. Après Haitōrei Edict, il est temporairement rentré dans sa ville natale et fabriquait des outils pour agriculteurs. Meiji 18 ans plus tard, il créa et offrit des tachis, des hokos, des kabura, etc. pour offrir à Ise Jingü la dédicace d'un nouveau sanctuaire. Il a copié et créé des épées au trésor Shô-sô-in avec HIOKI Kanetsugh et ISHIDÔ Kazumitsu. Il fut nommé pour créer plusieurs épées, telles que le sanctuaire Atsuta Jingû goshinpô tachi, les sanctuaires Yasukuni Jingû "御 宝 剣", Iyo shô-kon-sha kens "御 宝 剣", etc. Il créa plusieurs épées gardiennes d'omamori-gatana pour Kô Zoku familles impériales et la noblesse. Avec l'aide du ministre de l'armée impériale japonaise TERAUCHI Masatake, à la demande du ministre de l'armée britannique, il a créé le hakashi "". En avril 1997, Meiji 明治 39 (1907) fut nommé membre de l'expert impérial des arts et de l'artisanat, au même titre que GASSAN Sadakazu. Dans Taishô 3 (1914), en tant qu'ordre du ministère de la Maison impériale, il crée et offre une copie de l'épée futsu-no-mitama-no-tsrugi du sanctuaire Yamato Iso-no-kami Jingû. Il avait un large éventail de création, tels que les gunomes, le style Bizen-den, Sô-shû-den, Yamashiro-den et Ayasugi. Il a vécu plus longtemps, 97 ans. Jusqu'à sa fin, il créa des épées avec vigueur. Dans Taishô 大 正 3 (1914), il était si énergique pour créer des épées, même à 85 ans. Il a créé l'association de distribution d'épées "製作刀剣頒布会" afin de protéger le pays et la nation pendant longtemps.
Matériaux référencés: "Dictionnaire de termes Nihon-à illustrer" KAJIWARA Kotoken, "Nihon-to meikan" ISHII Masakuni, supervisé par HONMA Kunzan (édition Yuzankaku), "Kanzan swords school vol.1" (édition O-tsuka-kogei-sha), "Toute l'histoire de l'épée Nihon, vol. 7" KAWAGUCHI Wataru (Édition Rekishi Tosho)

[ Conditions ]
Il y a une desquamation du tsunoza (ivoire) côté ura qui entoure le trou de mekigi Il y a une petite rouille pâle.

[ Attachements ] Habaki (suaka-ji, or déjoué, double), shirasaya, sac de shirasaya et papier NBTHK Hozon ( pulié 29e janvier Heisei 21(2009))
MIYAMOTO
[ Numéro d'objet ] A080918 [ Prix ] JPY 430.000- -> JPY 387.000-( le transport et son assurance ne sont pas inclus et restent à la charge du client ).




Veuillez commander par E-mail.



Au sujet de Touken Komachi

ACCUEIL


TEL / FAX +81-(0)3-5284-9014 / 9043____E-mail : s_tsukada@toukenkomachi.com



Copyright © 2009 Touken komachi All rights reserved.
Copyright 2009-2019, Touken Komachi, Tous droits réservés